Individualisme versus identitarisme, communautarisme (10)

 

Nos medias sont-ils devenus fous ?
Sylvain Attal

13 novembre 2005

Voici 17 jours que la France s’est embrasée et ce dimanche, je lis, éberlué, dans une dépêche d’agence, que la « situation revient progressivement (!) à la normale » (Reuters), car il n’y a eu que 374 voitures brûlées lors de cette 17ème nuit de violence. Et par une autre (AFP) que « le retour au calme est perceptible, malgré « quelques incidents ».
Quelques incidents ?

[…]
Je ne comprends rien à cette vague d’autocensure, sinon qu’elle ajoute aux malheurs de la France. Nous sommes dans un pays où les élites ne veulent décidément pas voir la tragédie, et ont dramatiquement intériorisé la culpabilisation bien-pensante qui ferait des medias les responsables de ce soulèvement des banlieues, de la France entière la grande fautive pour ne pas avoir suffisament fait de place à ces enfants d’immigrés ramenés à leurs seuls déterminants ethniques.
Autre chose: Ces scènes de défoulement collectif étaient par exemple décrites dans les paroles du chanteur rap Monsieur R (adulé par Besancenot). Mais quand les rappeurs parlaient de la France comme « d’une garce », ou de « niquer la police », on n’a pas voulu les prendre au pied de la lettre, de peur de ne pas sembler assez « moderne ».
Pour une réflexion approfondie, pessimiste et lucide de ces événements comme affolement de la modernité, écoutez la denière émission d’Alain Finkielkraut sur RCJ [http://www.radiorcj.info/reecouter_detail.tpl?sku_arch=31797245572153131]
Pour une vision encore plus noire, celle de Maurice G Dantec, interviewé sur radio Canada
[http://ungraindesable.hautetfort.com/archive/2005/11/04/dantec-reagit-aux-emeutes.html]

Publié par Sylvain Attal
Journaliste à " France 24 "

Commentaires :

Nimbus a dit…
11:39 PM, novembre 13, 2005

Je reagis encore, pour etre critique une fois de plus, desole…
Dantec c’est un facho. Un reactionnaire de la pire espece. C’est pas pour rien que les gens de france-echos reprennent ses propos. Vous l’avez lu "le theatre des operations" ?
Son interview est a vomir, enfin je dis ca, faites preuve d’un peu d’esprit critique… on les attends toujours les Ak47 qui fleurissent sois disant en masse.
Allez voir les reactions ici:
http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=7517
Par ailleurs:
Malaise persistant autour du "cas" Maurice G. Dantec
Le Monde | 11.02.04 | 13h34
L’écrivain français, figure du "néo-polar", assume sa défense de l’Occident chrétien contre l’islam et ses lettres ouvertes au groupe d’extrême droite Le Bloc identitaire.


[http://www.minorites.org/article.php?IDA=436]

Sylvain Attal a dit…
12:00 AM, novembre 14, 2005

J’attendais une réaction: Dantec Facho, ça n’a pas tardé. Je ne partage pas la même mansuétude que Dantec pour les gens du bloc identitaire, loin s’en faut. Mais je constate qu’il a su aussi se distancier sur certains points. Ce qui les réunis c’est evidement une certaine conception de l’islam qui rejette l’angélisme poltiquement correct. Ce qui me gène c’est le risque de stigmatiser des millions de braves gens qui pratique cette religion dans un esprit humaniste. Mais en même temps je crois qu’il est temps de se rendre compte du rôle politique re joue l’islam sur toute la planère et jusque dans nos banlieues. Effectivement on peut ressentir que nos valeurs sont en danger. les miennes ne sont peut être pas exactement les mêmes que celles de Dantec mais s’il dit qu’il pleut sous la pluie alors que tout le monde prétend qu’il y a du soleil, je ne vais certainement pâs dire le contraire même si " france echo " le reprend.
Pour moi l’islam politique est bien le nouveau totalitarisme, un fascisme vert.


Nimbus a dit…
5:12 PM, novembre 14, 2005

Bonjour,
le cas Dantec m’interesse: j’avais aime ses premiers livres mais il a pete un cable apres le 3e.
Je suis d’accord: l’islam politique est dangeureux. Mais assimiler nos banlieues aux territoires palestiniens, c’est un peu trop violent, a mon gout, et ca donne du grain a moudre aux imams extremistes.
Donner une image des banlieues faites de viols, de Ak47 de sauvages est a la fois errone et dangeureux.
Combien de Ak47 pendant les emeutes ? combien de drapeaux verts, de keffieh ?
combien d’imam appelant a l’insurrection ? combien de blesses par balles ?
Et puis le laius de Dantec sur la culture rap-de-mort… Il a jamais ecoute un album en entier. Alors le Death metal de facho ne pose pas de probleme, le punk d’extreme gauche non plus, mais le rap si. Pourtant il n’y pas que des morceaux ‘violents’. D’autres appellent au respect des femmes. D’autre a la responsabilite. D’autre encore condamnent les imams et les drapeaux vert. Mais tous ces gens causent sans savoir, comme d’habitude, ils ont un avis eclaire sur tout.

VinZ a dit…
5:36 PM, novembre 14, 2005

Pour moi, Dantec est un peu comme Fallaci : à la base, il est tout sauf raciste, mais il déteste tellement l’islam qu’il en arrive à détester les musulmans… et à commettre quelques dérives racistes.
C’est bien malheureux, car ça rend caricatural son discours qui, à la base, est plutôt intéressant à entendre, ne serait-ce que pour avoir une diversité de points de vue, et se forger sa propre opinion sur l’islam.


steack a dit…
7:33 PM, novembre 23, 2005

A propos de Dantec, personnellement ce qui me dérange chez lui, ce n’est pas qu’il n’aime pas l’islam (une religion qui interdit de manger du porc donc du saucisson ne peut être recommandable) et qu’il insulte cette religion, c’est plutôt qu’il se présente comme un écrivain catholique et n’insulte donc jamais la religion catholique ou les autres religions et croyances (juive, boudiste…).
Pour paraphraser Cavanna, "Les religions rendent con, les religions vous prennent pour des cons".

http://sylvainattal.blogspot.com/2005/11/nos-medias-sont-ils-devenus-fous.html

 

 

Le Bloc identitaire est un mouvement politique identitaire français créé le 6 avril 2003. Le logo du Bloc identitaire représente un sanglier stylisé. C’est une composante d’un nouveau courant de l’extrême droite française apparu récemment et appelé « mouvance identitaire ».
Le Bloc identitaire se donne pour objectif de « fédérer les jeunes Français et Européens fiers de leurs racines et de leur héritage ». Il se présente comme étant « né de la rencontre de militants issus de parcours politiques divers mais partageant tous le même rejet du système dominant :

  • dégoût du matérialisme, du consumérisme et de l’exploitation des travailleurs par le grand actionnariat international ;
  • opposition au métissage ethnique et à la culpabilisation permanente des peuples européens ;
  • dénonciation de la non-représentativité du système électoral français et de la confiscation de la démocratie par une oligarchie (technocratique, financière, syndicale et médiatique) ;
  • refus du prêt-à-penser et du terrorisme intellectuel ;
  • hostilité à l’impérialisme, qu’il soit nord-américain ou islamique. »

Le Bloc identitaire est à l’origine de l’agence de presse Novopress et du label musical Alternative-s.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bloc_identitaire

 

 

Politiquement incorrect !

« Deux millions de musulmans en France, ce sont deux millions d’intégristes potentiels. »
Pierre-André Taguieff (chercheur au CNRS), France Inter, 1997

« Avoir des Polonais, des Italiens des Portugais, pose moins de problèmes qu’avoir des Noirs ou des musulmans. »
Jacques Chirac, le Monde, 21/06/1991

« Au lieu de contribuer au progrès de l’humanité, [les fils dAllah]passent leur temps avec le derrière en l’air à prier cinq fois par jour [��] Ils se multiplient comme des rats [��] Il y a quelque chose, dans les hommes arabes, qui dégoûte les femmes de bon goût. »
Oriana Fallaci (écrivain), La rage et l’orgueil, Plon, 2003

« Oriana Fallaci a l’insigne mérite de ne pas se laisser intimider par le mensonge vertueux. Elle met les pieds dans le plat, elle s’efforce de regarder la réalité en face. »
Alain Finkielkraut (philosophe), Le Point, 24 mai 2003

«Fallaci vise juste, même si elle peut choquer par certaines formules.
« Oriana Fallaci fait preuve de courage intellectuel. [��] Elle ne proteste pas seulement contre l’islamisme assassin (��)Elle proteste aussi contre la dénégation qui a cours dans l’opinion européenne, qu’elle soit italienne ou française par exemple. On ne veut pas voir ni condamner clairement que c’est l’islam qui part en croisade contre l’occident et non pas l’inverse »
Robert Misrahi (philosophe), Charlie Hebdo, novembre 2002

« Il n y a pas d’assimilation des musulmans, ça n’existe pas, sauf en quantité infinitésimale. »
Yves Guena (RPR), Le Choc du mois, mars 1992

«Le voile est une opération terroriste. [��] En France, les lycéennes savent que leur voile est tâché de sang. [��] Dans nos écoles question d’honneur, on n’enseigne pas à des élèves en uniforme. Sauf au temps du nazisme. »
André Glucksmann (philosophe), l’Express, 17/11/1994

« La démission devant le foulard islamique est une démission devant l’obscurantisme islamiste. [��] L’horreur algérienne témoigne, s’il en était besoin, que la barbarie au nom de Dieu constitue l’autre menace contre la République. Un fascisme peut en cacher un autre. »
Jacques Tarnero (CNRS), Hommes et migrations, mai 1997

« Inversez les deux voyelles, et dans voile, vous trouverez viol. En dissimulant ostensiblement le sexe au regard, fût-ce sous la forme symbolique de la chevelure, vous le désignez à l’attention, en enfermant le corps féminin, vous le condamnez à subir l’effraction[��]J Toutes les coquettes le savent bien aussi, qui font de la comédie de la dissimulation la forme la plus raffinée de l’exhibitionnisme. »
Jacques Julliard, le Nouvel Observateur, 16/09/2003

« On ne peut guère contester que le foulard islamique soit devenu en France l’emblème et le drapeau du système qui sévit actuellement à Téhéran et dans les maquis islamistes d’Algérie et d’Egypte [��]En bonne logique républicaine, ce système devrait inspirer le même degré de répulsion qu’inspiraient aux meilleurs éléments de notre peuple il y a un demi-siècle les variétés diverses du fascisme. »
Maurice Agulhon, professeur au Collège de France

« Ce que la France doit à ses hôtes immigrés, ce sont les bienfaits de la culture française. »
Jacques Julliard, le Nouvel Observateur, 16/09/2003

« Le foulard est aussi une manière de dire aux professeurs : il y a quelque chose pour nous qui compte davantage que la culture que vous nous enseignez. Il y a, dans le foulard, un mélange de soumission des femmes et d’arrogance qui est une insulte à l’enseignement. Mais l’école est aussi un espace sacré. Devant la culture, on s’incline, on baisse la tête. »
Alain Finkielkraut, Arche, juin-juillet 2003

« Le débat surréaliste actuel sur le foulard, véritable étendard de l’islamisme politique, la mise en cause de la laïcité française ne doivent pas faire perdre de vue qu’il s’agit là pour la France et les Français de refuser et de résister à l’implantation sur notre territoire d’une idéologie dangereuse, perverse, et surtout mortelle pour la République. »
Collectif de « L’Appel de mai », Marianne, 05/05/2003

On connaît l’histoire vraie, devenue blague, où une Française se fait draguer par un Arabe, atmosphère plutôt sympa, mais au dernier moment elle ne veut plus coucher avec, elle n est pas amoureuse; et il lui lance: �tu es raciste !��[..] Or, ce qui s est passé entre la France et l’islam, c’est qu’��elle��a accepté de coucher avec �lui�� ; qu’au fond ce n était pas si désagréable, mais qu’après il l’a mise enceinte, puis l’a forcée à l’épouser, il la serre de près�� Et à un moment, elle veut dire stop et même revenir un peu sur ce qu’elle a donné. C’est le sens de cette � fermeté sur le voile �soudain revenue. »
Daniel Sibony, psychanalyste, Marianne, 05/05/2003

« L’affaire du voile est un symptôme parmi d’autres de la grande confusion qui règne sur les esprits [��]La régression a lieu sous l’effet conjugué d’un individualisme mal compris : chacun est libre dans notre système libéralo-libertaire. Libre tout seul? Toutes ces libertés additionnées, ça donne quoi ? La grande chienlit ? »
Anne Vigerie et Anne Zelensky, le Monde, 29/05/2003

« Nous voici sommés de faire une place au foulard islamique dans l’école républicaine, de nous arranger des mariages arrangés et de plaider en guise d’idylle multicolore pour la banlieue universelle où tous les jeunes porteront leur casquette à l’envers et parleront une langue dévastée. »
Alain Finkielkraut, Le Point, 24 mai 2002

17 December 2005
http://fr.novopress.info/?p=3667

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans religion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s